Autres articles

cuisine3Nous sommes des apprentis journalistes du collège Diderot (Aubervilliers). Notre projet est la couverture médiatique de la semaine interdisciplinaire, nous vous proposons une série de reportages sur ce que font les élèves pendant cette semaine lundi 23 juin, nous sommes partis interviewer le projet « gastronomie moléculaire : quand la science rencontre la cuisine.

Dans ce projet avec Mme Rocheteau et Mme Coll, l’objectif des élèves est de apprendre et comprendre comment des mécanismes physiques et chimiques simples peuvent rendre la cuisine ludique.

Questions : (Elèves : Islem, Fatmafarah et Christy)

1) Pourquoi avoir choisi ce projet ?

Parce que j’ai envie de manger, ça à l’air intéressant.

2) Qu’avez-vous fait depuis le début ?

On a fait des expériences et un panneau.

3) Que pensez-vous du projet ?

C’est très bien, c’est agréable. Je serais très heureuse de le refaire.

4) Ce projet est-il intéressant et pourquoi ?cuisine2

Oui il est intéressant parce qu’on apprend a cuisiner des choses bizarres.

5) Qu’avez-vous appris à faire pendant ce projet ?

Nous avons appris à faire des sphères puis la sphérification inverser œuf sans œuf et puis des spaghettis gélifiés.

6) Avez-vous fait des choses agréables et quoi ?

La sphérification et là nous faisons la sphérification inversée.

7) Quel est votre plat préféré et pourquoi ?

C’est l’œuf sans œuf, la sphérification inversée parce que ça ne s’éclate pas dans la bouche tandis que l’œuf si. Voici le fameux œuf sans œuf présenté par Islem, Catherine et Lhoucienne.

8) En quoi la cuisine est-elle importante ?cuisine

Pour bien manger, pour se nourrir. C’est aussi marrant, amusant surtout en bouche.

Les profs : Mme Coll.

1) Pourquoi avoir proposé ce projet ?

Pour que les élèves aient une approche ludique vers la cuisine.

2) Quelle est l’ambiance de classe ?

C’est une bonne ambiance, c’est animé.

3) Qu’est-ce que ça pourrait apporter aux élèves ?

Ça leur apprend à être rigoureux et minutieux. Et à manipuler des choses qu’ils ne font pas en classe.

zooNous sommes des apprentis journalistes du collège Diderot (Aubervilliers).


Notre projet est la couverture médiatique de la semaine interdisciplinaire, nous vous proposons une série de  reportages sur ce que font les élèves pendant cette semaine. Vendredi 20 juin, je suis parti en reportage lors de la sortie du projet « At the zoo ». Dans ce projet avec Mme Grumbach, M.Thill et M.Bouas, les élèves doivent découvrir les animaux et leur environnement./

Elèves interrogés: Samia, Nawel, Sandy

1/Que pensez-vous du projet et pourquoi l’avoir choisi ?

Il est bien ce projet, on s’amuse, c’est intéressant, dès que j’ai vu la brochure, la sortie m’a inspirée.

2/Que pensez-vous de la sortie ?

Je pense que c’était bien, beaucoup d’animaux intéressants exposés, on s’est bien amuser, c’était une magnifique sortie.

3/Qu’avez-vous fait ces derniers temps ?

Les professeurs nous ont présenté le projet, j’ai trouvé ça tout de suite intéressant et à la fin de la sortie, on va faire une affiche avec les photos prises.

4/Qu’avez-vous appris sur les animaux et leurs environnement ?

zoo2J’ai appris que beaucoup d’animaux vivaient en cage, d’autres un peu plus en liberté comme les singes dans les branches, et certains même vivaient dans une sphère à chaleur et vapeur comme les grenouilles et les oiseaux. Il y avait aussi beaucoup de poissons qui vivaient dans l’eau ou dans des aquariums géants.

Prof interrogée: Mme Grumbach (enseignante d’anglais)

1/Pourquoi proposer et animer cet atelier ?

Nous proposons et animons cet atelier pour pouvoir cultiver les élèves sur les animaux et leurs environnements.

2/Pourquoi avez-vous décidé de faire une sortie ?

Nous avons décider de faire une sortie parce que c’était l’occasion de permettre au élèves de sortir mais c’est pas n’importe quelle sortie. C’est à la fois ludique et instructif. Et le parc zoologique de Vincennes a été rénové récemment, il a ouvert ces portes en avril et cette année il accueille de nombreux animaux de différents continents.

 

Le 20 juin 2014, depuis le zoo de Vincennes, par Maisa apprentie journaliste du collège Diderot (Aubervilliers).


P1070576

Mission : aller le plus loin possible avec l'énergie contenue dans un ballon de baudruche.

C'est une dangereuse coutume au collège, quand un élève tombe dans la cour de récréation, les autres élèves forment un cercle autour du blessé, hurlent autour de lui et lui donne des coups de pieds pour ne pas que celui-ci puisse se relever. Les enseignants ne peuvent pas faire grand chose car une fois qu'un coup de pied est jeté, la personne ayant donné le coup se retire et se cache.
ATTENTION !!! Cette coutume n'existe pas qu'au collège Diderot, mais dans beaucoup d'autres établissements.
Les jeux dangereux à l’école continuent de faire des victimes. Il y a deux mois, un collégien de Jean-Moulin à Alès a été roué de coups par des élèves lors de la récréation d’après-midi entre 15h et 16 h, de la même façon que dans notre collège. Par chance, il n'y a pas de blessures.
Les conséquences de ces "jeux" peuvent quand même devenir très graves. Et la violence psychologique entraîne la peur d'aller en cours.
Lola journaliste
Bonjour à tous comme prévu nous allons vous parler du "COEUR" :

Le coeur est un organe trés fragile mais aussi très puissant, grâce à notre coeur nous pouvons vivre. 

Voici ce qu'est réellement notre coeur : 
Il sert à propulser le sang à travers le corps et c'est un puissant muscle. Le coeur est aussi un organe central de l'appareil circulatoire et c'est un visère  musculaire conique situé  entre les deux poumons. Il existe aussi le coeur droit et le coeur gauche. 
Le coeur mesure de 14cm à 16cm. Sa taille est d'environs 1,5 fois la taille du poing de la personne, il est un peu moins gros chez la femme que chez l'homme. Le coeur d'un adulte pèse de 300 à 350 grammes. Il a besoin d'oxygène pour vivre. Le coeur pompe environ 5 litres de sang par minute et chaque battement du coeur envoie le sang dans les poumons et dans les autres parties du corps .

Pour voir une vidéo du fonctionnement du coeur : cliquez
ici