cuisine3Nous sommes des apprentis journalistes du collège Diderot (Aubervilliers). Notre projet est la couverture médiatique de la semaine interdisciplinaire, nous vous proposons une série de reportages sur ce que font les élèves pendant cette semaine lundi 23 juin, nous sommes partis interviewer le projet « gastronomie moléculaire : quand la science rencontre la cuisine.

Dans ce projet avec Mme Rocheteau et Mme Coll, l’objectif des élèves est de apprendre et comprendre comment des mécanismes physiques et chimiques simples peuvent rendre la cuisine ludique.

Questions : (Elèves : Islem, Fatmafarah et Christy)

1) Pourquoi avoir choisi ce projet ?

Parce que j’ai envie de manger, ça à l’air intéressant.

2) Qu’avez-vous fait depuis le début ?

On a fait des expériences et un panneau.

3) Que pensez-vous du projet ?

C’est très bien, c’est agréable. Je serais très heureuse de le refaire.

4) Ce projet est-il intéressant et pourquoi ?cuisine2

Oui il est intéressant parce qu’on apprend a cuisiner des choses bizarres.

5) Qu’avez-vous appris à faire pendant ce projet ?

Nous avons appris à faire des sphères puis la sphérification inverser œuf sans œuf et puis des spaghettis gélifiés.

6) Avez-vous fait des choses agréables et quoi ?

La sphérification et là nous faisons la sphérification inversée.

7) Quel est votre plat préféré et pourquoi ?

C’est l’œuf sans œuf, la sphérification inversée parce que ça ne s’éclate pas dans la bouche tandis que l’œuf si. Voici le fameux œuf sans œuf présenté par Islem, Catherine et Lhoucienne.

8) En quoi la cuisine est-elle importante ?cuisine

Pour bien manger, pour se nourrir. C’est aussi marrant, amusant surtout en bouche.

Les profs : Mme Coll.

1) Pourquoi avoir proposé ce projet ?

Pour que les élèves aient une approche ludique vers la cuisine.

2) Quelle est l’ambiance de classe ?

C’est une bonne ambiance, c’est animé.

3) Qu’est-ce que ça pourrait apporter aux élèves ?

Ça leur apprend à être rigoureux et minutieux. Et à manipuler des choses qu’ils ne font pas en classe.