Histoires

Il y a plus de 60 ans, le collège Diderot était un internat pour filles de 12 à 18 ans. Les jeunes filles y vivaient dans la peur. En effet, la directrice de l’internat, Mme Epaingle inspirait la frayeur.
 D’une part par son physique : yeux noirs, cheveux noirs tirés en un chignon très stricte, regard hautain et froid, ton sec et sans appel et d’autre part par sa bizarrerie.
 Elle avait instauré une règle qui interdisait formellement aux pensionnaires de sortir de leurs dortoirs pendant la nuit, et cela même pour aller aux toilettes ou boire un verre d’eau. De 20h00 à 8h00 du matin, tout le monde était dans son lit. Certaines filles, curieuses, essayaient de savoir pourquoi la directrice avait imposé cette règle. Elles s’attardaient à la fin du dîner vers la chambre de la directrice, essayaient de saisir des bribes de ses conversations au téléphone… Mais rien n’y fit. Aucune information ne filtra. Certaines allèrent même jusqu'à essayer de transgresser la règle, allant au devant de lourdes sanctions mais la directrice faisait des rondes avant l’extinction des feux, fermant toutes les chambres à clé. Le 13 Novembre, une jeune fille de 12 ans arriva à l’internat.