Sans atmosphère, le ciel serait noir. C'est le cas sur la Lune où les étoiles, la Terre ou le Soleil se détachent parfaitement sur un ciel noir d'encre.
Par contre, l'atmosphère terrestre existe bel et bien. L'air qui la compose est constitué d'un nombre incroyable de molécules (des petits groupes d'atomes), de poussières et d'infimes gouttelettes d'eau.
La lumière qui nous vient du Soleil est blanche, c'est-à-dire qu'elle est constituée de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.
Selon sa couleur - on dit sa longueur d'onde - elle interagit plus ou moins avec l'atmosphère. 
Ce sont justement les plus courtes longueurs d'onde (la lumière bleue et verte) qui sont les plus diffusées par les petites molécules de l'atmosphère.
C'est la diffusion de Rayleigh, nommée ainsi en l'honneur de Robert John Rayleigh (fils du célèbre physicien anglais John William Strutt Rayleigh).

http://www.quoideneufweekend.com/wp-content/uploads/2010/07/ciel-etoile-1196120319.jpg

N.Nadia (assistante du c.d.i)

Lola (journaliste)