C'est une dangereuse coutume au collège, quand un élève tombe dans la cour de récréation, les autres élèves forment un cercle autour du blessé, hurlent autour de lui et lui donne des coups de pieds pour ne pas que celui-ci puisse se relever. Les enseignants ne peuvent pas faire grand chose car une fois qu'un coup de pied est jeté, la personne ayant donné le coup se retire et se cache.
ATTENTION !!! Cette coutume n'existe pas qu'au collège Diderot, mais dans beaucoup d'autres établissements.
Les jeux dangereux à l’école continuent de faire des victimes. Il y a deux mois, un collégien de Jean-Moulin à Alès a été roué de coups par des élèves lors de la récréation d’après-midi entre 15h et 16 h, de la même façon que dans notre collège. Par chance, il n'y a pas de blessures.
Les conséquences de ces "jeux" peuvent quand même devenir très graves. Et la violence psychologique entraîne la peur d'aller en cours.
Lola journaliste